banniere

Interfaces pour l'accès à l'information

Il existe plusieurs dispositifs TIC permettant l’accès à l’information présentée sur un support ou l’accès à l’espace.

Le codage Braille

Il existe plusieurs sources d’information pour les déficients visuels tels que : les médias audio (radios, télévisions, podcasts) et les documents imprimés en Braille dont un exemple ci-joint. Cependant, moins de 5% de déficients visuels sont braillistes. Aussi, les supports réalisés en Braille ont une diffusion limitée auprès de cette population.

Document imprimé en braille
Exemple d'un code braille sur le papier

La feuille molle

La feuille molle permet, à l’aide d’une feuille cellophane, de faire des dessins/schémas/tableaux, bref de représenter une information 2D que l’on peut explorer avec le toucher.

Utilisation de la feuille molle
Exploration d’un dessin figé sur une feuille molle

Plan urbain à stimulation tactile statique

Il est très difficile de se déplacer dans un grand espace comme une ville sans un plan, aussi bien pour une personne voyante ou présentant une déficience visuelle. Plusieurs solutions tactiles ont été suggérées comme le montre la figure ci-jointe ; ce sont de gauche à droite un plan béton, un plan thermographique et un plan à stimulation tactile de métro.

Différentes représentations d’une ville
Différentes représentations d’une ville

Esytime

Esytime est un appareil braille hybride : on peut l’utiliser seul ou le brancher à un PC; en effet, Esytime dispose d’un logiciel de lecture d’écran (NVDA). En restituant l'information par synthèse vocale ou en Braille, NVDA permet aux personnes déficientes visuelles et mal-voyantes d'utiliser le système d'exploitation Windows ainsi que toutes les applications accessibles disponibles dans cet environnement.

Esytime
Esytime

Finger Reader

Finger Reader est un dispositif d’assistance à la lecture de textes imprimés pour les déficients visuels développé par le MIT. Le dispositif est une bague munie d’une caméra et reliée à un ordinateur. La figure ci-jointe présente ce dispositif.

Utilisation de finger reader
Finger reader

Optacon

Optacon (optical to tactile converter, John Linvill, 1962, Université de Stanford) est l’un des premiers dispositifs électroniques – un transcodeur- qui effectue le transcodage de l’information textuelle (1D) vers sa représentation en Braille 6 points.
L’Optacon est une aide à la lecture des documents imprimés.
Optacon2 est la nouvelle version de cet appareil.

Optacon
Optacon2

FlatBraille, HyperBraille (Metec)

Le système Hyperbraille consiste à produire et tester un système de plage braille permettant la reproduction (via des structures saillantes) de graphiques, de dessins, à l'usage d'aveugles ou personnes très malvoyantes. Le modèle permet également la conversion automatique de textes numériques en caractères Braille. Il existe une version commerciale: Le site web d'Hyperbraille
Le Professeur Gerhard Weber, Université de Dresden, est à l'origine de ce dispositif commercialisé aujourd'hui par la société METEC.

HyperBraille
HyperBraille

InsideOne (InsideVision)

Tablette doublée d'une sortie en Braille, elle s'adapte au braille 8 points, braille 6 points, azerty, qwerty et présente cette faculté de permuter d'une combinaison de frappe à l'autre selon vos choix sur internet et dans toutes les langues. Elle est aussi performante qu'un ordinateur de bureau.

InsideOne
Tablette InsideOne

Hap2u

Hap2u est une tablette à retour haptique. Des vibrations ultrasoniques générées par des actionneurs piézoélectriques constituent le retour tactile vers l'utilisateur. Les vibrations sur l'écran en verre modifient la friction des doigts. On synchronise la vibration avec la position du doigt pour que l'utilisateur sente la texture.

Hap2U
Hap2U

Blitab

Blitab est une tablette à picots. Il utilise un écran tactile classique et un affichage braille de 14 lignes. Elle permet de retranscrire ce qui s'affiche sur l'écran tactile en Braille (que ce soit des documents, des pages web, des applications). Grâce à ses 14 lignes, elle peut afficher 65 mots à la fois mais aussi des formes.

Blitab
Blitab

NeoSense (Toshiba)

C'est un écran à retour haptique pour donner la sensation de boutons de différentes textures. Il a été développé pour être utilisé dans les voitures. La sensation haptique permet d'avoir un retour de l'écran de contrôle sans détourner le regard de la route.

Neosense
Neosense

Haptic Sensory Tablet (Fujitsu)

Les laboratoires Fujitsu ont développé cette tablette à retour haptique en 2014. La tablette utilise les vibrations et aussi l'électricité statique pour donner la sensation de différentes textures avec des degrés variés de friction au toucher.

Fujitsu
Tablette haptique Fujitsu

STIMTAC

C'est un dispositif à retour tactile similaire à un touchpad. Le principe est d’animer la surface touchée d’une vibration plus ou moins intense, pour restituer la sensation d’un contact avec plus ou moins de friction. Cette vibration, d’une fréquence ultra-sonore affecte la totalité de la surface parallèlement à elle-même. Un coussin d’air s’établit entre le doigt et la surface, et réduit le coefficient de friction de ce contact.

STIMTAC
Tablette à retour tactile STIMTAC

TactiNet

Gant Tactile utilisant un circuit électronique qui contrôle plusieurs actionneurs vibrants ou thermiques placés sur la main non navigante. Une tablette présente une image sur l’écran et le dispositif détecte les positions de contact des doigts avec l’écran. Le niveau de gris des zones survolées est transmis par liaison Bluetooth au dispositif qui calcule la variation d’intensité que doivent produire les actionneurs vibrants.

TactiNet
Système à stimulation tactile, TactiNet

TactiPAD

Matrice de cellules tactiles créée par le laboratoire ISIR et l'université de Rouen, elle utilise la technologie de ressorts à mémoire de forme.

TactiPAD
TactiPAD

Tactonom

Proposé par Inventivio, Tactonom fonctionne selon le principe d’une imprimante, et « imprime » une image tactile à l’aide de petites billes métalliques faisant office de taxels. L’image proposée affiche une résolution élevée pour ce type de dispositif (10500 billes). Le Tactonom permet également de prendre une photo d’une image placée sur la surface de la tablette pour la convertir en image tactile.

Lien vers le site web Tactonom

Tactonom
Tactonom

Graphiti

Proposée par l’American Printing House for the Blind Inc. (APH), Graphiti est une tablette avec des picots qui peuvent être de différentes hauteurs pour un usage d'affichage de figures simples en mettant en valeur la couleur ou l'importance d'un détail. Le prototype actuel comporte 40x60 picots et la possibilité de zoom, de dessin et d'effacement.

Lien sur les spécifications de Graphiti

Graphiti
Graphiti

BlindPAD

Prototype de l'Ecole Fédérale Polytechnique de Lausanne (EFPL), BlindPAD a une surface de 16x12 picots pour la découverte de formes simples graphiques pour les personnes malvoyantes ou aveugles. Les taxels sont affichés avec une technologie d'électro-aimants plats.

Lien sur le site de BlindPAD

BlindPAD
BlindPAD

Braille Code

There are several sources of information for the visually impaired such as: audio media (radios, televisions and podcasts) and documents printed in Braille, an example of which is attached. However, less than 5% of visually impaired people know how to read Braille. Also, the supports produced in Braille have a limited distribution among this population.

Document imprimé en braille
Exemple d'un code braille sur le papier

The soft sketch sheet

The soft sheet allows, using a cellophane sheet, to make drawings / diagrams / tables, in short to represent 2D information that can be explored with the touch.

Utilisation de la feuille molle
Exploration d’un dessin figé sur une feuille molle

Urban map with static tactile stimulation

It is very difficult to get around a large area such as a city without a map, whether for a sighted person or a visually impaired person. Several tactile solutions have been suggested as shown in the attached figure; from left to right, there is a concrete plan, a thermographic plan and a metro tactile stimulation plan.

Différentes représentations d’une ville
Différentes représentations d’une ville

Esytime

Esytime is a hybrid Braille device: you can use it alone or connect it to a PC; Esytime has screen reader software (NVDA). By restoring information by speech synthesis or in Braille, NVDA allows visually impaired and visually impaired people to use the Windows operating system as well as all the accessible applications available in this environment.

Esytime
Esytime

Finger Reader

Finger Reader is an assistive device for reading printed texts for the visually impaired developed by MIT. The device is a ring fitted with a camera and connected to a computer. The attached figure shows this device.

Utilisation de finger reader
Finger reader

Optacon

Optacon (optical to tactile converter, John Linvill, 1962, Stanford University) is one of the first electronic devices - a transcoder - that transcodes text information (1D) to its representation in 6-point Braille.

The Optacon is an aid for reading printed documents. Optacon2 is the new version of this device.

Optacon
Optacon2

FlatBraille, HyperBraille (METEC)

The Hyperbraille system consists in producing and testing a braille system allowing the reproduction (via protruding structures) of graphics, drawings, for the use of blind or very visually impaired people. The model also allows automatic conversion of digital texts into Braille characters. There is a commercial version: The Hyperbraille website
Professor Gerhard Weber, University of Dresden, is at the origin of this device marketed today by the company METEC.

HyperBraille
HyperBraille

Notice: Undefined variable: Lg in /home/accesspace/public_html/inc/Footer.php on line 4

Notice: Undefined variable: Lg in /home/accesspace/public_html/inc/Footer.php on line 8